Tout savoir sur les étapes de la préparation moteur : du Stage 1 au Stage 4 (reprogrammation, turbo hybride, bloc forgé …)

0

Vous désirez effectuer une reprogrammation ou une préparation moteur sur votre véhicule du groupe Volkswagen / Audi mais vous vous perdez un peu. Il existe en effet différentes sortes de préparation que l’on qualifie de Stage ou encore d’étapes : Stage 1, Stage 2, Stage 3 …

Mais qu’est ce qu’un Stage ? A quoi sert un Stage de préparation moteur ? Qu’elle est la différence entre un stage 1 et un Stage 2 ? Nous allons ici vous indiquer quels sont les différents stages existants et en quoi ils consistent, en allant du plus petit au plus gros. Ici, on traitera uniquement des bases. 

Attention ! 

Cet article n’a pas pour prétention de vous donner le détail complet de chaque préparation pour chaque motorisation. Nous voyons ici les bases et grands principes de la préparation moteur et comment sont classifiés les “stages” ou “degrés” de la préparation moteur. 

Certaines pièces recommandées peuvent varier d’un véhicule à l’autre (comme le fait ou non de modifier la pompe haute pression par exemple).


Un peu d’histoire avant de commencer : le TFSI et la préparation moteur … 

Comme vous le savez, on classifie les “préparations moteur” de Stage, associé à un chiffre, indicateur du degrés de préparation. Plus le chiffre est élevé et plus la préparation est avancée.

Sur nos moteurs TFSI comme sur d’autres moteurs comme les moteurs TDI par exemple mais aussi comme sur beaucoup d’autres motorisations que celles du groupe Volkswagen / Audi, on retrouve ainsi les préparations :

  • Stage 1 : une simple reprogrammation
  • Stage 2 : une reprogrammation et un descente de turbo
  • Stage 3 : changement du turbo pour un turbo hybride
  • Stage 4 : utilisation d’un turbo différent

Aussi, pour la petite histoire, aux débuts des préparations moteur sur nos moteurs TFSI, on était bien loin d’afficher 380/400cv sur un bloc EA113 d’une VW GOLF 5 Gti Edition 30 en stage 2.

Imaginez vous, nous sommes entre 2007 / 2009 et une Golf 5 Gti Edition 30 en Stage 2 sort environ 320/330cv, avec descente de turbo (cata sport), pompe haute pression et intercooler. Sur les VW GOLF 5 Gti 200cv, on arrive à des scores aux alentours des 265cv/270cv chez les meilleurs préparateurs et ce, uniquement sur du sur-mesures.

 

En 2009, le tout premier SETUP en Bi Injection voit le jour chez EVO Engenering et JD sur notre moteur TFSI ! Ce n’est pas encore possible sur le MED9 d’origine et cette Bi Injection (indirecte basse pression) est alors pilotée avec un second ECU totalement dédié. C’était totalement inédit et permettait alors à cette Golf Gti d’atteindre les 500cv.

Elle roule d’ailleurs encore parfaitement et fait encore quelques sorties (c’est pour vous dire que le setup avait été bien étudié …)

On considérait alors “un stage de plus”, car c’était une très grosse modification pour l’époque ! 

Ensuite, bien que devenu assez “courant” désormais, le fait de renforcer le bloc moteur avec des pièces dites forgées bielles et pistons constituait également un autre stage de préparation.

On en oublie sans doute, mais voici un petit résumé des différents éléments ayant été considérés comme des étapes :

  • turbo (hybride ou gros turbo)
  • culasse préparée (soupapes, ressors, poussoirs, AAC)
  • pièces forgées (pistons, bielles…)
  • réalésage du bloc moteur
  • nouveau collecteur d’admission
  • injecteurs haute pression plus gros
  • rampe d’injection indirecte
  • pompe basse pression préparée et / ou seconde ligne d’essence (double pompe immergée…)
  • ajout du WMI
  • bloc moteur renforcé (pistons / bielles)
  • papillon du moteur 3.0 TFSI
  • CatchCan

Vous comprenez maintenant pourquoi certains préparateurs évoquaient alors parfois des Stage 5, ou encore des Stage 8 …

Ensuite, règle importante, chaque Stage de préparation nécessite une reprogrammation moteur adaptée. Vous ne pouvez donc pas simplement installer de nouvelles pièces et rouler sans faire de mise à jour de la cartographie.


Le Stage 1 : La reprogrammation moteur 

Ici, il est question d’une simple reprogrammation du calculateur moteur et on ne remplacera pas de pièces améliorant significativement les performances du véhicule. Toute fois, sur certains véhicules, la reprogrammation stage 1 peut vous faire gagner beaucoup de puissance.

Exemples :

  • VW GOLF 5 Gti Edition 30 : 230cv -> 310cv.
  • AUDI TTRS 8V : 400cv -> 470cv.

Vous l’aurez compris, le stage 1 est destiné à des voitures d’origine et non modifiés. Ce stage 1 est simple à mettre en place et tient compte des normes constructeur ce qui permet de limiter la prise de risques.

Aussi, le stage 1 vous permettra de pouvoir passer le contrôle technique sans soucis. Il allie rapidité et efficacité en permettant d’obtenir un réel gain de puissance et de couple.

Les pièces indispensables / recommandées

  • Remplacement de la Dump Valve à membrane sur le moteur EA113 (premières versions)

Les pièces optionnelles

Voici toute fois une petite liste de pièces que vous pouvez installer si vous le souhaitez

  • Catback (silencieux sport)
  • Filtre à air KN / BMC ou encore les très belles admissions APR que propose Vag Performance à Nice 

Certains d’entre vous installent ensuite Inlet / Outlet de Turbo sur le 2.0 TSI EA888 GEN3 de leur VW GOLF 7 Gti par exemple, ce qui permet d’avoir un meilleure sonorité sur la partie admission/turbo.

Et l’échappement ?

Concernant la ligne d’échappement, vous n’avez pas besoin de la modifier et si vous le souhaitez, vous ne devez le faire que sur la partie située après le catalyseur (CATBACK). Vous pouvez installer un Catback permettant la suppression du silencieux intermédiaire par exemple pour une bien meilleure sonorité.

Il existe également des tubes, permettant la suppression du silencieux intermédiaire et donc, de garder le silencieux d’origine.

L’installation d’un CATASPORT ou encore d’un DECATA n’est pas du tout recommandée sur un STAGE1.


Le Stage 2 : préparation moteur et reprogrammation

Voici la préparation stage 2, pour les véhicules légèrement modifiés. Ci dessous, voici ce que comprends un Stage 2 :

  • La reprogrammation du calculateur moteur
  • Installation d’une ligne d’échappement (descente de turbo avec Cata sport ou Décata). Attention sur un moteur diesel ce stage consiste à défaper le véhicule
  • Installation d’un filtre à air sport ou d’un kit d’admission (RacingLine, CTS Turbo, 034Motorsport, ITG, VWR, Ramair …)

Les pièces obligatoires

  • Filtre à Air ou Kit d’Admission : afin de fournir plus d’air au moteur, plus facilement.
  • Descente de turbo (avec ou sans cata sport)
  • Pompe Haute Pression améliorée (obligatoire sur 2.0 TFSI EA113 par exemple, vivement recommandée sur le moteur EA888 GEN2/3)

Les pièces recommandées

Voici une petite liste des pièces que l’on va bien souvent remplacer pour un Stage 2.

  • Intercooler : il doit être remplacé car les températures d’admission sont bien souvent trop élevées avec l’intercooler d’origine. Que cela soit sur un moteur EA113, un moteur EA888 GEN3 (VW GOLF 7 Gti) ou encore même sur un moteur TDI ou de TTRS.
  • Bobines : il est recommandé de les remplacer sur les véhicules sur lesquelles elles n’ont encore jamais été remplacées. On installera des bobines rouges d’Audi R8 sur le moteur EA113 ou encore des bobines APR sur le moteur TFSI GEN3 par exemple.
  • Bougies : du côté des bougies, cela dépends également du bloc moteur, avec des bougies NGK Iridium sur les blocs EA113 et également des bougies plus froides que celles d’origine sur le moteur de la Golf 7 Gti/R par exemple.

Vous trouverez un peu plus bas d’autres pistes d’amélioration pour votre Stage 2, que l’on peut alors qualifier de Stage 2+


Le Stage 2+ sur le moteur 2.0 TFSI EA113 GEN1

C’est un Stage 2 amélioré et que l’on retrouve essentiellement sur le moteur 2.0 TFSI EA113. Ci dessous, voici la liste des pièces nécessaires pour un Stage 2+ complet.

La  grosse différence ici c’est l’utilisation des RFD, bien qu’ils ne soient pas indispensables et parfois assez critiqué. L’idée ici est de supprimer les volets dans le collecteur d’admission, afin de laisser par encore plus d’air.

Ensuite, sur ce type de préparation et suivant la motorisation, certaines pièces peuvent encore être installées comme :

  • Valve RS4  (EA113)
  • Inlet et Outlet de turbo (EA113)
  • Turbo muffler delete (EA888 GEN3)
  • WG Améliorée (EA113)
  • Kit WMI
  • Throttle pipe (EA113)
  • Suppression de la PCV et installation d’un CATCHCAN


Le Stage 2 FLEX : Préparation moteur et BioEthanol

C’est un Stage 2 amélioré, qui est prévu pour l’utilisation du bio éthanol, en mode FLEX FUEL ou encore en Mix50/50. Le moteur fonctionne alors avec du SP98, de l’E85 ou encore un mélange SP98 et E85.

Ici, on va découper ce STAGE 2 FLEX E85 selon différents cas. Il n’y a pas de vérité absolue dans les recommandations effectuées ci dessous, mais nous partons d’un constat assez marquant ainsi que des recommandations de nombreux préparateurs.

Moteur 2.0 EA113 et BioEthanol

Je vous invite vivement à lire l’article dédié au Bio éthanol sur le moteur EA113. Il vous explique tout ce qu’il faut savoir pour utiliser l’E85 sur ce moteur avec toutes les références recommandées. 

  • Descente de turbo

La descente de turbo est tout simplement obligatoire pour un Stage 2 FLEX, qu’elle soit pourvue d’un CATA sport ou d’un DECATA.

  • Pompe Haute pression

Certes, de nombreux véhicules, comme des VW GOLF 5 Gti, Audi S3 8P ou encore VW GOLF 6R fonctionnent très bien lors de la conversion mais le constat est le suivant : la pompe haute pression ne suit pas dans le temps. Les consignes d’injection ne restent respectées que dans un laps de temps assez réduit. 

Au bout de 5 000kms, la pompe est bien souvent trop fatiguée pour pouvoir assurer le débit souhaité et on se retrouve avec un voyant moteur (dans le meilleur des cas)

  • Pompe Basse pression

Idem à la pompe haute pression, surtout sur les véhicules fortement kilométrés ou encore qui ne roulent pas beaucoup. Nous en parlons d’ailleurs assez largement sur l’article dédié au bio éthanol. L’idée ici est d’installer une pompe basse pression de TTRS ou RS3. 

Attention, l’installation de ce type de pompe demande forcement un ajustement de votre cartographie moteur. Cette pompe n’est pas indispensable et vous pouvez tout à fait remplacer votre pompe par une pompe identique mais neuve. 

  • Les bougies d’allumage

Au sujet des bougies, il est important de comprendre que leur remplacement est fonction du carburant que vous allez utiliser.

  • Full E85 : bougies en indice d’origine 
  • Mix 50/50 : bougies NGK BKR8EIX

Ensuite, voici les éléments recommandés, mais pas indispensables. Tout va dépendre de la puissance que vous recherchez. 

  • Intercooler gros volume
  • Kit d’admission (RAMAIR, VWR, CTS …)
  • Injecteurs haute pression (gros débit, type RS4, Porsche, RS3 …)
  • Valve RS4

Moteur 2.0 EA888 GEN3 et BioEthanol

D’un point de vue générale, on peut tout à fait utiliser l’E85 sur le moteur EA888 GEN3 sans trop de modifications sur un Stage 1. Une simple reprogrammation suffit en général pour obtenir un véhicule dit FLEX, surtout si on ne recherche pas la performance.

Pour un Stage 2, voici quelques recommandations assez brèves : 

  • Descente de turbo

La descente de turbo est tout simplement obligatoire pour un Stage 2 FLEX sur le moteur EA888 GEN3 de votre VW GOLF 7 Gti / R, Audi S3 8V. Vous pouvez opter pour une version avec CATASPORT ou en DECATA.

  • Pompe Haute pression

Contrairement à la génération précédente, il n’est pas obligatoire de préparer votre pompe haute pression sur ce bloc moteur. Toute fois, cela va dépendre de la puissance recherchée et si vous voulez obtenir le score le plus haut possible, il est important d’installer un kit Autotech par exemple.

Ensuite, voici les éléments recommandés. Tout va dépendre de la puissance que vous recherchez mais l’intercooler et le kit d’admission restent essentiels : 

  • Intercooler gros volume
  • Kit d’admission (RAMAIR, VWR, CTS …)

Ensuite, si vous voulez encore améliorer votre préparation, vous pouvez utiliser les pièces suivantes, en fonction bien entendu recommandations de votre préparateur : 

  • Injecteurs haute pression (gros débit type RS3 …)
  • Injecteurs basse pression plus gros


Le Stage 3 : Un nouveau Turbo pour votre moteur 

Ce stage 3 est un Stage 2 amélioré et qui comprends surtout l’installation d’un turbo Hybride essentiellement. On qualifiera le moteur de “Stock” puisqu’il n’a pas été ouvert.

Le Turbo hybride offre cet avantage de pouvoir se monter en lieu et place du turbo d’origine. Ce turbo est le même, il a été amélioré pour développer plus de puissance.

Voici les éléments obligatoires pour ce Stage 3

  • La reprogrammation du calculateur moteur en fonction du turbo
  • Turbo
  • Intercooler
  • Pompe basse pression
  • Kit d’admission
  • Ligne d’échappement complète

L’exemple du Turbo TTE480 sur le moteur EA113 K04

Voici un très bon exemple de turbo hybride, le Turbo TTE480 que l’on installe à la place du turbo K04 sur le moteur TFSI EA113.

Sur une VW GOLF 5 Gti ED30 de 230cv ou encore une VW GOLF 6R de 270cv, on remplace tout simplement le turbo K04 par ce TTE480, qui est en fait un K04 amélioré.

Recommandations pour ce type de SETUP : 

  • Intercooler
  • Pompe haute pression
  • Pompe basse pression
  • Kit d’admission
  • Ligne d’échappement complète
  • Injecteurs (RS4/RS3/PORSCHE)
  • CATCHCAN
  • Bougies froides, bobines neuves

L’exemple du K04 sur le moteur EA113 de la VW GOLF 5 Gti 200cv

C’est un des exemples les plus connus, le fameux turbo K04 qui remplace le turbo K03. Comme on peut le voir ci dessus, il ne faut pas juste installer un turbo mais un turbo avec différents éléments comme le Throotle pipe, outlet de turbo, pièces nécessaires pour le déport de la dump … 

Recommandations pour ce type de setup : 

  • Intercooler
  • Pompe haute pression
  • Pompe basse pression
  • Kit d’admission
  • Ligne d’échappement complète
  • Injecteurs RS4 ou GOLF 6R
  • CATCHCAN
  • Bougies froides, bobines neuves


Le Stage 4 ? Encore un autre turbo ?

Contrairement au Stage 3, ici, le moteur sera ouvert afin d’être renforcé avec des pièces que l’on appel “forgées” ainsi qu’un turbo différent de celui d’origine. On utilise alors un turbo EFR ou encore BORG ou TurboPrecision permettant d’aller bien au devant des capacités d’un turbo hybride.

Les limites des internes du moteur

La partie préparation / renforcement du moteur est ici essentielle puisque l’on considère une certaine limite aux “internes” du moteur (pistons, bielles …).

Cette question revient assez souvent : quelle est la puissance maximum admissible du bloc moteur.

Par exemple, le moteur d’une VW GOLF 5 Gti de 200cv (AXX) ne pourra pas aller au dela de 350cv de manière “fiable” et “sécurisée”, alors que le bloc moteur d’une VW GOLF 6R (CDL) pourra lui aller un peu plus haut que 420cv.

Cette différence s’explique par le fait que les éléments mobiles soient légèrement différents (pistons, bielles, coussinets, l’embiellage …). Bien entendu, au delà d’un simple chiffre, il faut prendre en considération différents facteurs : 

  • couple
  • puissance
  • régime moteur maximum

Aussi, il est important de comprendre que puissance et couple ne sont pas les seuls critères. La “façon” dont le couple et la puissance arrivent est plus que déterminante.

Rapidement, plus le couple va arriver tôt, c’est à dire “bas dans les tours” et plus les contraintes seront importantes pour l’embiellage. Ceci est également valable pour la transmission (embrayage etc.. )

Quelques exemples

  • 2.0 TFSI EA113 AXX, BWA (K03) : 350cv
  • 2.0 TFSI EA113 BYD (K04) : 420cv
  • 2.5 TFSI GEN1 : 520cv
  • 2.0 TFSI EA888 GEN3 (CJXA) – VW GOLF 7R, AUDI TTS : 520/530cv

Quelles sont les pièces a renforcer ? dites “forgées”

Ici, on ne va pas détailler comment forger un bloc moteur mais juste indiquer quelques une des pièces qui peuvent être renforcées :

  • Pistons
  • Bielles
  • Soupapes
  • Ressorts
  • Arbres à cames
  • Visserie renforcée (culasse)

Des pièces en plus du Turbo ?

Sur ce type de préparation moteur, différentes parties peuvent également être améliorées et retravaillées comme 

  • la culasse, avec une préparation des conduits
  • le collecteur d’admission, avec la mise en place d’un nouveau collecteur pour la bi injection ou encore du WMI

 

Terminé !

Nous en avons terminé avec cet article concernant les différentes stages / étapes de la préparation moteur.

J’espère avoir pu vous aider à comprendre les différentes étapes de la préparation de nos moteurs du groupe Volkswagen / Audi. 


Articles à lire

 

Tout ce qu’il faut savoir pour passer son 2.0 TFSI / TSI EA113 au BioEthanol / E85 : reprog – flexfuel – stage2

 

Que faut il prévoir lorsque l’on se rend chez un préparateur pour une reprogrammation, une préparation ou un passage au banc

Reprogrammation DSG & Stronic : Dossier Complet avec Effets, Compatibilités, Préparateurs, Entretien …

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.