fbpx

Filtres à Air RacingLine : Mousse ou Cotton ? Comment choisir son filtre ?

La marque Racingline propose depuis quelques mois déjà 2 types de filtres avec ses kits d’admission, filtre mousse ou filtre coton. Il était important de revenir sur les avantages, points clés et inconvénients de chacun de ces filtres à air. Vous retrouverez également différents conseils pour l’entretien de votre filtre dans cet article et un tutoriel complet suivra.

Comme vous le savez, l’option du filtre mousse tri foam ou coton est disponible pour la VWR600 pour la VW GOLF 7, pour la VWR600 EVO de la VW GOLF 8, mais aussi pour la VWR que l’on retrouve également sur la VW GOLF 6 (COLD AIR INTAKE).

Que faut il penser du filtre Trifoam actuel et du tout nouveau filtre en coton plissé? Lequel est le plus performant ? Pourquoi ne pas passer sur un coton si vous avez une mousse actuellement ? Découvrons tout ceci ensemble à travers cet article.

Les Filtres à air RacingLine Performance

Vous l’aurez compris, 2 types de filtres sont disponibles, avec une surface énorme et compatible avec votre admission VWR, totalement interchangeable !

La surface de filtration passe en effet à 96.47mm² contre 43.2mm² d’origine avec les filtres RaclingLine sur moteur 2.0 TSI EA888.4 et vous pouvez opter pour la version mousse, puis la version coton si vous avez envie de tester.

En fait, si vous êtes le type de propriétaire qui monte son admission et ne l’ouvre plus, le filtre plissé en coton est le filtre qu’il vous faut. Ajoutez à cela l’option « Oversock » du filtre en coton et vous aurez encore plus de protection contre la saleté qui finira par se déposer sur la surface du filtre.

Mais, si vous voulez un maximum de puissance pendant un maximum de temps, si vous voulez le maximum de puissance, passionné de préparation moteur, de banc de puissance et que vous êtes prêt à investir un peu de temps pour nettoyer et ré-huiler votre filtre Trifoam, c’est l’option qu’il faut choisir !

Tous les détails sont présentés à la suite.

L’importance du filtre à air dans un kit d’admission

Votre moteur a besoin d’énormes quantités d’air frais et propre pour fournir sa puissance tout en restant fiable.

Mais tout aussi important que le flux d’air, il est absolument essentiel d’empêcher toute saleté de pénétrer dans le moteur et à commencer dans le turbo !

Imaginez que votre moteur fonctionne sans filtre pendant des milliers de kilomètres ou pire encore, avec un filtre en mauvais état, qui part en morceaux ?

Les performances seraient excellentes peut être, sans filtre, mais les petites particules de saleté provoquent progressivement l’usure du turbo et celle du moteur !

Aussi, vous n’imaginez pas combien de préparateurs voient de véhicules avec des filtres dans un état plus que pitoyable. Doivent ils accepter de préparer votre véhicule et prendre le risque que le turbo de casse ? Certainement pas !

Pensez-y comme si du papier à poncer traînait sur chaque petite pièce de votre moteur et finissait par user des éléments tels que les segments de piston, les sièges de soupape et les coussinets, tuant ainsi la puissance et l’efficacité.

Donc, au risque d’énoncer une évidence, un filtre doit trouver un équilibre entre la filtration de la saleté de l’air, tout en permettant à l’air de circuler librement dans le moteur. C’est pourquoi le filtre est si critique.

Considérez-le comme le cœur même de votre admission.

Les différents types de filtre à air

Votre voiture est équipée d’origine d’un filtre papier. Il est simple, efficace et, surtout, bon marché. Mais le papier n’est pas si efficace, surtout lorsque l’on recherche le meilleur compromis : performance et qualité de filtration.

La première chose à comprendre est que les filtres doivent arrêter la saleté en la bloquant ou en la capturant – en d’autres termes, en la piégeant à la surface ou en la capturant plus profondément directement dans la matière de filtre.

Le filtre a air est alors confronté à de nombreuses particules comme les feuilles mortes, la poussière, les insectes, le pollen et bien d’autres encore !

Les gens sont souvent surpris de comprendre que presque tous les matériaux filtrants ont tendance à avoir le même débit (pour une surface donnée) lorsqu’ils sont neufs.

En réalité, ce n’est que lorsque le filtre se salit que les grandes différences apparaissent et donc, de là que l’on peut vraiment juger de la qualité d’un filtre à air.

 

Il faut ensuite tenir compte du fait que le filtre le plus grand possible doit toujours être sélectionné pour assurer la plus grande surface possible afin de provoquer la plus faible chute de pression ou restriction.

Bien entendu, un filtre « trop petit » n’aura de ce fait qu’une surface de filtration plus restreinte, mais aura de ce fait en plus tendance à chauffer.

En augmentant la surface, la chute de pression est réduite, ce qui signifie qu’une plus grande quantité d’air frais et fluide peut entrer dans le système d’admission, augmentant ainsi l’efficacité volumétrique du moteur.

Les filtres plissés en coton auront toujours une plus grande surface globale qu’un filtre en mousse de dimensions identiques.

Leur structure est assez proche de celle d’un filtre papier, mais bien plus solide. On retrouve d’ailleurs cette structure chez KN ou encore BMC.

Au premier abord, cela peut sembler un avantage majeur pour le coton plissé du point de vue de la filtration.

Cependant, la plus grande profondeur de la section transversale de la mousse compense la plus faible surface (visible)

La version mousse retient les particules de saleté de différentes tailles à travers les couches de mousse, alors que pour les filtres plissés, la filtration est effectuée à la surface uniquement, avec peu d’espace pour que les particules puissent se déplacer à travers le média de filtration.

Les différentes possibilités chez Racingline pour votre filtre

La gamme de filtres Racingline existe depuis presque 10 années et seul le filtre mousse était alors disponible, aussi appelé filtre Trifoam ? Pourquoi ?

Selon Racingline, il s’agit de la  forme de filtration la plus efficace disponible, combinant le meilleur équilibre possible entre la protection contre la saleté dont votre moteur a besoin et le niveau maximal de débit d’air nécessaire pour obtenir des gains de puissance importants.

Toute fois, n’oubliez pas qu’il est ici question d’une pièce performance avant toute chose et qu’un soin doit lui être apporté !

On va revenir en détail sur la partie « entretien » et « nettoyage » du filtre mousse un peu plus bas dans cet article.

Depuis peu, donc, la marque propose un filtre coton, bien plus pratique pour ceux qui ne souhaitent tout simplement pas « entretenir » leur filtre (nettoyage, séchage, et huilage …).

Les deux sont d’excellents filtres, et tous deux vous raviront pendant de nombreuses années. Cet article a pour but de vous aider à décider quel sera le meilleur choix pour vous.

1. Le Filtre TRIFOAM Racingline (mousse)

Le filtre mousse est avant tout le filtre le plus vendu avec les kits VWR et ce, depuis des années. Comme son nom l’indique, ce type de filtre dipose de 3 couches différentes, fixées sur une cage en plastique, lui permettant d’avoir la forme souhaitée.

Sur une VWR600 pour le moteur EA888.3 (VW GOLF 7 Gti) et sur une VWR pour le moteur 2.0 TFSI EA113 (VW GOLF 5 Gti), les formes sont en effet totalement différentes.

Comme vous le savez RacinlingLine participe à de nombreuses courses automobile en Angleterre et ils fabriquent eux même les pièces pour leurs véhicules de compétition. Leur expérience sur la partie filtre à air est donc très grande (y compris le World Rally, le WEC et même la F1 …).

Vous l’aurez compris, on va aussi parler de la partie performance et le choix de la mousse offre un net avantage, car sur la version mousse, les performances restent bonnes même si le filtre est assez chargé en poussière.

Il faut comprendre que le filtre Trifoam est connu sous le nom de « média multicouche à chargement en profondeur ».

Lorsque la poussière est capturée dans la mousse du filtre, grâce à sa texture mais aussi à l’huile contenue dans la mousse, la poussière est piégée dans toute la profondeur de la mousse, ce qui permet de garder les voies d’air ouvertes plus longtemps, contrairement à une version « coton », qui verra son débit d’air restreint progressivement.

Ainsi, les filtres en coton (ainsi que les filtres en papier d’usine) sont appelés « médias à chargement de surface », ce qui signifie que toutes les saletés s’accumulent à la surface du filtre, bloquant lentement les voies d’air. D’ailleurs, vous avez surement déjà du voir des filtres papier complètement bouchés en faisant quelques petits entretien sur le véhicule de vos proches.

Sortez votre microscope et vous verrez que la mousse a une section transversale beaucoup plus grande et donc beaucoup plus d’endroits où la saleté peut se coller à travers sa profondeur. Elle est également beaucoup plus ouverte, ce qui est excellent pour le flux d’air.

La grande section ouverte présente des passages complètement aléatoires à travers les « bulles » de la mousse, de sorte que l’air ne peut pas la traverser directement. Bien entendu, les saletés ne peuvent pas non plus passer directement à travers, et c’est ainsi que les saletés sont piégées en profondeur dans le filtre.

Tout cela signifie que le filtre Trifoam peut traiter beaucoup plus de poussière et offrir de meilleures performances pendant plus longtemps dans la plupart des environnements.

Il y a aussi d’autres facteurs à prendre en compte… les filtres en mousse pèsent une fraction de leur équivalent en coton. De plus, la conception en  » dôme  » que nous utilisons permet d’augmenter considérablement la surface de filtration.

Contrairement à de nombreux modèles qui utilisent un bouchon sur le filtre, l’extrémité ouverte de notre filtre Trifoam est entièrement constituée de matériau filtrant utilisable. Et un filtre, c’est avant tout une question de surface.

Le secret pour maintenir le filtre Trifoam au sommet de ses performances est de le nettoyer et de le réhuiler régulièrement (en utilisant le kit de nettoyage de la marque). Faites-le et il retrouvera son état neuf à chaque fois. Si vous le négligez, il finira par se dessécher et se détériorer.

Donc, si vous faites de la course automobile ou si vous voulez toujours avoir le meilleur flux d’air possible, le Trifoam est le filtre qu’il vous faut.

✅ Avantages pour le filtre Trifoam

  • le meilleur flux d’air possible pour de meilleures performances
  • le débit d’air se détériore à peine avec la charge de poussière
  • il s’agit d’une solution de filtration légère, soigneusement conçue pour la performance

❎ Inconvénients pour le filtre Trifoam

  • Nécessite un entretien REGULIER
  • Capacité filtrante « moindre » par rapport à la version papier
  • Peu recommandé si vous n’êtes pas manuel
  • Attention aux véhicules qui restent en extérieur la nuit, en milieu humide !

 

2. Le Filtre COTON Racingline

Il y a donc beaucoup de bonnes raisons de choisir le filtre Trifoam lorsque vous optez pour un kit d’admission VWR. Mais qu’en est-il du nouveau filtre plissé en coton ?

Tout d’abord, comme vous pouvez le voir, sa texture est assez proche de celle d’un filtre plat KN ou BMC mais ici sur un cône. Lorsqu’on l’a en main, il est assez imposant et semble très robuste.

Racingline annonce de bonnes performances sur la partie débit et chute de débit lorsque le filtre commence à être chargé, mais voyons pourquoi vous pourriez opter pour cette version plutôt que la TRIFOAM.

La performance d’un filtre est une question de surface, c’est le tout premier point sur lequel il faut revenir ici. Les plis profonds du filtre en coton augmentent clairement sa surface, tandis que la maille enduite d’époxy enrobe le coton d’une couche extérieure incroyablement durable.

Il est construit à partir de trois couches de coton à tissage extrêmement fin, étroitement liées en haut et en bas par la maille. La structure de ce type de filtre tout à fait comparable à celle des version KN ou encore BMC, mais disponible ici chez VWR, mais ils ne peuvent pas être nettoyés

En augmentant la surface, ces plis augmentent la capacité de filtrage et de rétention de la saleté. La maille fournit le support nécessaire pour empêcher le média d’être aspiré dans le moteur et constitue également une couche extérieure durable pour protéger contre les débris plus gros.

✅ Avantages pour le filtre coton

  • Extrêmement robuste et très durable
  • Excellentes caractéristiques de débit à l’état neuf
  • Surface géante et avec un cône d’air permettant de maintenir toute la structure

❎ Inconvénients du filtre coton

  • Ne peut pas être nettoyé et devra donc être remplacé si il est trop sale
  • Ses performances se dégradent plus vite que la version mousse

 

Aperçu Produit Prix
Kit admission dynamique R600 RacingLine Golf 7 GTI/R, Golf 8 GTI/R, SEAT Leon 3 Cupra, AUDI S3 8V, SKODA Octavia VRS 3 Kit admission dynamique R600 RacingLine Golf 7 GTI/R, Golf 8 GTI/R, SEAT Leon 3 Cupra, AUDI S3 8V, SKODA Octavia VRS 3 489.00 EUR
Kit d'Admission VWR 2.0 TFSI EA113 - K04 Kit d'Admission VWR 2.0 TFSI EA113 - K04 589,00 EUR
Kit d'Admission VWR R600 2.0 TFI EA888 GEN4 - VW GOLF 8 GTI / 8R – AUDI S3 8Y – CUPRA LEON VZ – SKODA OCTAVIA VRS NX Kit d'Admission VWR R600 2.0 TFI EA888 GEN4 - VW GOLF 8 GTI / 8R – AUDI S3 8Y – CUPRA LEON VZ – SKODA OCTAVIA VRS NX 489,00 EUR

Performances Mousse VS Coton

D’après le site de Racingline, lorsqu’ils sont propres, les deux filtres ont des performances presque identiques. Les chiffres de chute de pression initiale enregistrés sont tout aussi bons, et en ce qui concerne la puissance et le couple, la différence est presque négligeable.

Cependant, une fois de plus, il y a un compromis.

La version coton plissé se colmatera plus rapidement si vous y projetez rapidement beaucoup de saletés (comme lorsque vous suivez une autre voiture sur une route poussiéreuse). Toutes ces saletés commenceront à s’accumuler à la surface du filtre et le bloqueront progressivement, ce qui finira par limiter la puissance du moteur à mesure que l’efficacité du filtre diminuera.

Lorsque la saleté essaie de passer à travers le filtre, elle commence à s’accumuler dans la partie inférieure des plis, puis monte lentement vers les sommets. Ce n’est pas du tout dangereux pour votre moteur, car le filtre assure toujours une filtration complète.

Mais progressivement, vous pouvez commencer à remarquer que les performances ne sont plus ce qu’elles étaient et il sera alors temps de remplacer votre filtre coton.

Vous vous souvenez que le filtre Trifoam est bien plus efficace pour capturer la saleté ? En fait, le coton plissé devient restrictif plus tôt, tandis que la mousse reste très ouverte plus longtemps.

3. FILTRE EN COTON ‘OVERSOCK

Si le filtre coton est votre choix, vous avez une autre option à considérer.

Le « Oversock » RacingLine qui se glisse simplement sur le dessus de votre filtre à air en coton. La mousse à une seule couche protège les débris et la poussière de se déposer sur la surface du filtre en coton. Cette couche de protection extérieure est très courante dans les sports mécaniques, notamment dans les courses tout-terrain.

Au moment de l’entretien de votre voiture, il suffit de faire glisser la housse et de la nettoyer, voire de la remplacer.

Grâce à cette couche de mousse de protection, votre filtre coton restera donc propre plus longtemps. Les filtres en coton, quel que soit leur type, perdent toujours de leur efficacité à mesure que la saleté se dépose et restreint lentement le flux d’air. Cette housse permet de maintenir la surface propre et parfaitement performante.

Ici, notre conseil est un entretien tout les 6 mois afin de garder la mousse en parfait état.

Nettoyage et Entretien des filtres Racingline

Comme nous l’avons dit, le secret pour garder le filtre Trifoam au maximum de ses performances est de le nettoyer et de le réhuiler régulièrement (en utilisant le nettoyant de la marque).

Cela dit, la mousse est un matériau délicat, inspiré des sports mécaniques et il est important d’être prudent lorsque vous allez effectuer son nettoyage.

La partie séchage reste très importante tout comme l’huile, bien trop souvent, les personnes mettent beaucoup trop d’huile !

Conseils d’entretien

FILTRE PLISSÉ EN COTON :

  • Inspection tous les 15 000kms – vérifiez sa propreté, retirer les contaminants de surface
  • Remplacement tous les 60 000 km

FILTRE TRIFAOM :

  • Inspection visuelle tous les 6 mois – vérifier qu’il est propre et toujours huilé.
  • Nettoyer et ré-huiler tous les 15 000 km.

 

Conclusion sur les filtres à air Racingline

Terminé !

Pour conclure, le filtre coton plissé est le filtre le plus simple et le plus facile.

Si vous êtes à la recherche de performances, le filtre mousse est celui qu’il vous faut, avec un entretien régulier en contre partie.

Aperçu Produit Prix
Kit admission dynamique R600 RacingLine Golf 7 GTI/R, Golf 8 GTI/R, SEAT Leon 3 Cupra, AUDI S3 8V, SKODA Octavia VRS 3 Kit admission dynamique R600 RacingLine Golf 7 GTI/R, Golf 8 GTI/R, SEAT Leon 3 Cupra, AUDI S3 8V, SKODA Octavia VRS 3 489.00 EUR
Kit d'Admission VWR 2.0 TFSI EA113 - K04 Kit d'Admission VWR 2.0 TFSI EA113 - K04 589,00 EUR
Kit d'Admission VWR R600 2.0 TFI EA888 GEN4 - VW GOLF 8 GTI / 8R – AUDI S3 8Y – CUPRA LEON VZ – SKODA OCTAVIA VRS NX Kit d'Admission VWR R600 2.0 TFI EA888 GEN4 - VW GOLF 8 GTI / 8R – AUDI S3 8Y – CUPRA LEON VZ – SKODA OCTAVIA VRS NX 489,00 EUR

Pour aller plus loin sur les filtres RacingLine

Admission VWR GOLF 6R : Tutoriel d’installation, conseils, review

Admission VWR 600 VW GOLF 7, MQB et moteurs 1.8 / 2.0 TSI EA888.3 

Admission VWR 600 EVO VW GOLF 8 R et moteurs 1.8 / 2.0 TSI EA888 GEN4

 

 

 

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x