Comment tester le rail haute pression au VCDS ? (pour savoir si un injecteur fuit par exemple)

0

Dans le but de continuer les petits articles sur le Diagnostic au VCDS et suite à l’article sur le test de la pression de turbo sur 2.0 TFSI EA113, voici un article dédié au test du Rail Haute Pression. Ce test va vous permettre de savoir si vous avez un injecteur qui fuit.

Une fuite sur le rail d’injection haute pression sur notre moteur 2.0 TFSI pourrait créer différents phénomènes sur votre moteur. Notre moteur TFSI dispose d’injecteurs haute pression et il ne faut pas les négliger !

Nous en avions discuté avec Eric de chez E3 Performance à Metz il y a un moment et il m’avait fait quelques retours très intéressants sur le sujet. En effet, il avait eu quelques cas en atelier et avait identifier une fuite d’injecteur à plusieurs reprises sur des VW GOLF 5 Gti, VW GOLF 6R ou Audi S3 8P.


Rappel sur le fonctionnement d’un injecteur

L’injecteur fait partie du système d’alimentation en carburant de votre moteur. Les injecteurs de notre moteur TFSI sont des injecteurs haute pression, qui fonctionnement en injection directe (le carburant est injecté directement dans la chambre de combustion).

Notez également que l’on parle ici de l’injection directe d’essence avec le système Bosch Motronic MED 7 (pour notre moteur EA113) mais que cet article est valable de manière générale pour tous les moteurs utilisant l’injection haute pression du groupe : FSI, TFSI ou TFSI.

C’est l’injecteur qui libère le jet de carburant nécessaire à l’alimentation moteur, on parle aussi de brume ou encore de vaporisation.

Le fonctionnement d’un injecteur

Pendant l’injection, la bobine magnétique intégrée à l’injecteur est pilotée, ce qui crée un champ magnétique. Cela provoque l’excitation de l’induit magnétique par une aiguille, la soupape s’ouvre et le carburant est injecté (vaporisé)

Si la bobine n’est plus excitée, le champ magnétique s’effondre et l’aiguille de soupape est repoussée dans le siège de soupape sous l’action du ressort de pression. Le flux de carburant est interrompu.

Les éléments qui composent un injecteur

  • le nez d’injecteur est composé d’une buse obturée par une aiguille
  • la partie supérieure de l’injecteur renferme un noyau électromagnétique, commandé par le calculateur qui soulève l’aiguille pour l’injection.

La durée d’injection

Ensuite, la durée d’injection est un des critères importants pour notre moteur, tout comme sa capacité en cc.  C’est la durée de ce jet, qu’on appelle aussi temps d’injection,  commandée électriquement par le calculateur de gestion moteur, suivant les paramètres relevés par les capteurs (température moteur, position pédale accélérateur, charge moteur déterminée par la pression d’air dans l’admission, etc.).


Les causes de la Fuite d’injecteur

On se demande souvent pour quoi est ce qu’un injecteur peut fuir et c’est une très bonne question.

Sur notre moteur TFSI, on retrouve différentes “pannes sur le système d’injection” et certaines sont dues à des impuretés qui obstruent un injecteur d’où cette fuite car soit :

  • elles empêchent l’injecteur de se refermer correctement (fuite)
  • elles empêchent le bon passage du carburant (injecteur bouché)

L’utilisation du Bioéthanol et le fait de ne pas changer le filtre à essence

On le dit assez souvent sur le site et on le rappel régulièrement, il est important de prendre différentes précautions si vous roulez au bioéthanol dont le changement de votre filtre à essence !

E3 Performance recommande un remplacement dans les 500 à 1000kms après le 1er plein au bio éthanol, puis dans les 1500kms maximum, soit 2 filtres à essence.

  1. On le remplace ensuite au maximum tous les 10 000kms

Pour les véhicules ayant un fort kilométrage, on fera une purge et un nettoyage du réservoir ! En effet, si votre véhicule affiche plus de 100 000kms, il est fort probable que le réservoir ai beaucoup de contaminations ! Si vous ne voulez pas qu’elle migre dans vos injecteurs, vous savez ce qui vous reste à faire. Le filtre à essence possède ses limites

Le fait de ne pas changer son filtre à carburant

Le filtre à essence, même si vous roulez au SP98, doit être remplacé, d’après le plan d’entretien, tout les 60 000kms.

Toute fois, au regard des retours et des constatations sur les différents forums et groupes, on vous recommande vivement de le remplacer tous les 30 000kms !


Les conséquences d’un injecteur qui fuit

Différentes conséquences doivent être prises en considération, dont certaines peuvent être assez graves pour votre moteur.

En effet, un injecteur qui fuit va gêner le bon fonctionnement de votre système d’injection et peuvent même le détériorer au point de nécessiter son remplacement.

Il faut aussi noter qu’un injecteur qui fuit pourra occasionner des nuisances olfactives et respiratoires pour les usagers du véhicule qui respirent des vapeurs de carburant, d’huile et même des émanations encore plus toxiques comme du monoxyde de carbone.

Autres conséquences :

  • pollution de l’huile avec l’essence, l’huile moteur ne lubrifie alors plus bien le moteur
  • le niveau d’huile monte, ce qui peut engendrer une casse moteur / turbo
  • ratées de combustion
  • déséquilibre dans la répartition de charge entre les cylindres du moteur


Comment détecter une panne de l’injecteur

Une panne est détectable par le biais de diverses manifestations :

  • Une odeur de carburant qui persiste
  • Une perte de puissance
  • Des problèmes de démarrage
  • des à-coups à l’accélération
  • De la fumée à l’échappement
  • Une odeur d’essence si vous ouvrez le bouchon de remplissage d’huile
  • Ratés après de grosses sessions, le moteur qui pétarade un peu comme un Pop & Bang

Aujourd’hui, avec un peu de soin, il est possible de parcourir près de 300 000 kilomètres sans jamais connaître la moindre panne sur la partie injecteurs.

Sur un véhicule suivi régulièrement et pour lequel on change le filtre à essence régulièrement, aucun soucis.

Lorsqu’un injecteur fonctionne mal sur un moteur FSI / TSI / TFSI, vous pouvez vous attendre à des ratés de combustion. C’est le phénomène le plus rencontré.

On pourra relever des  codes défauts comme :  P0300, P0301 (pour le cylindre 1), P0302 (pour le cylindre 2), P0303 (pour le cylindre 3), P0304 (pour le cylindre 4).

Vous n’obtiendrez probablement des ratés d’allumage que sur 1 ou 2 cylindres, car il est peu probable que les 4 injecteurs soient deffectueux en même temps (sauf si vos injecteurs sont des contrefaçons …)

Généralement, lorsque ces injecteurs de carburant sont défectueux, ils restent bloqués , provoquant des problèmes de ratés.

Avant de supposer que vous avez un problème d’injecteur de carburant, vous devez confirmer que vous n’avez PAS de problèmes avec les problèmes suivants, les bobines d’allumage, les bougies d’allumage (changements tous les 40-60K) ou l’accumulation de carbone mais nous allons voir qu’il est possible de tester le RAIL d’injecteurs également.

Toutes les pannes répertoriées sont plus susceptibles de provoquer des ratés. Une fois que vous avez vérifié qu’aucun de ces éléments ne pose problème, vous devez vous pencher sur les injecteurs.


Comment faire pour tester une fuite d’injecteur au VCDS ?

Maintenant, nous allons voir comment est il possible de tester ses injecteurs, sans rien démonter. Ce test va vous permettre d’identifier une fuite sur le rail d’injection.

Pour cela, nous allons utiliser notre câble VAGCOM et le logiciel VCDS.

Pré requis :

  • véhicule à température optimal de fonctionnement (eau à 90c°)
  • un câble VAGCOM et le logiciel VCDS

Déroulement général :

une fois le véhicule à température

  1. brancher le câble VAGCOM sur le véhicule
  2. se connecter au VCDS
  3. accéder aux valeur de pression de carburant du rail haute pression
  4. couper le moteur

Déroulement étape par étape :

Sur l’écran principal du VCDS, cliquez sur SELECT

Ensuite, sélectionnez le calculateur moteur

Puis, on va accéder aux Blocs de mesures – 08

Une fois sur l’onglet Blocs de mesures, choisissez les canaux suivants : 106, 141 et 230.

Notre moteur est tournant et nous avons une pression de 49bar de pression sur le rail.

Attendez bien d’avoir l’eau à 90c° puis coupez le contact.

La pression doit augmenter progressivement, comme ici avec 62

Il faut maintenant observer la valeur pendant quelques minutes.

Cette valeur devrait augmenter de manière significative.

Dans le cas contraire (si elle augmente pas), c’est qu’il doit y avoir une fuite.


Vidéo Ross Tech pour tester le Rail Haute Pression


Consignes de sécurité en cas de fuite injecteur

Si vous devez intervenir sur votre système d’alimentation en essence, certaines règles essentielles de sécurité sont à respecter :

  • faire chuter la pression d’alimentation avant toute intervention
  • se protéger des éventuelles projections de carburant
  • s’interdire de desserrer un raccord d’injecteur diesel moteur en fonctionnement
  • procéder au serrage des raccords à la clé dynamométrique

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.