fbpx

Comment remplacer la pompe à eau et le boîtier de calorstat sur VW GOLF 7 GTI 2.0 TSI EA888.3?

0

Votre VW GOLF 7 Gti est-elle constamment en manque de liquide de refroidissement ou subit-elle une surchauffe intermittente ? Si c’est le cas, il y a de fortes chances que votre pompe à eau et le boîtier du calorstat soient responsables.

Ce soucis revient très souvent sur les groupes dédiés à la VW GOLF 7 Gti ainsi que sur les autres véhicules équipés du moteur 2.0 TFSI EA888.3 ! En abordant le problème dès les premiers signes de défaillance, vous pouvez vous épargner beaucoup de soucis et de complications.

Voici un guide complet, étape par étape, avec le processus complet de remplacement de votre pompe à eau et du boîtier du thermostat. Différentes sources ont été reprises dont l’ETKA, ELSAWIN et la procédure décrite par FCPEURO.

 

Heads up!

Comme toujours, les commentaires sont à disposition si vous avez des questions ou des retours d’expérience, pour améliorer le tutoriel !

 


SOMMAIRE

Véhicules concernés

D’un point de vue général, ce tutoriel est valable pour l’ensemble des véhicules équipés du moteur 2.0 TSI EA888 GEN3, avec par exemple :

  • Volkswagen Beetle 2013-2017
  • 2015-2018 Volkswagen GTI
  • 2015-2018 Volkswagen Golf
  • Volkswagen Jetta 2014-2015
  • 2015-2017 Volkswagen Golf R
  • Volkswagen Passat 2014-2017
  • 2017-2018 Volkswagen Golf Alltrack
  • 2017-2018 Porsche Macan

 


Quels sont les symptômes d’une mauvaise pompe à eau et d’un mauvais boîtier de thermostat ?

  • Fuite de liquide de refroidissement et besoin fréquent de faire l’appoint de LDR
  • Jeu de l’arbre de la poulie de la pompe à eau indiquant un mauvais roulement
  • Grincement de la pompe à eau au ralenti
  • Faible niveau de liquide de refroidissement sur le groupe d’instruments
  • Surchauffe intermittente ou constante

Ignorer les signes de défaillance d’une pompe à eau et d’un boîtier de thermostat peut être extrêmement préjudiciable.

Il y a la possibilité de causer des dommages irréparables au moteur en raison d’une surchauffe. Volkswagen n’a pas d’intervalle d’entretien régulier sur la pompe à eau et le thermostat. Cependant, vous pouvez vous attendre à devoir le remplacer dès 45 000kms!

La plupart des pompes à eau et des boîtiers de thermostat doivent être remplacés dès que la barre des 50 000kms.

 


Combien de temps faudra-t-il pour remplacer ma pompe à eau et le boîtier du thermostat ?

En général, il faut bien compter 5 / 6 heures de travail dans les concessions.

Si vous effectuez le travail vous-même pour la première fois, vous pouvez vous attendre à ce que cela vous prenne un peu plus de 6 heures.

Aussi, avec tout ce qui est présent dans ce tutoriel, vous devriez pouvoir mieux comprendre comment faire le remplacement et avoir tout ce dont vous allez avoir besoin sous la main lors des travaux.

 


Combien coûte le remplacement de ma pompe à eau et du boîtier de mon thermostat ?

Si vous envisagez d’amener votre voiture chez le concessionnaire pour faire effectuer ce travail, vous devriez envisager un coût de plus de 800/900€.

A noter que certains préparateurs proposent bien entendu cette prestation dans leurs ateliers.

A mon sens, faire ce remplacement chez votre préparateur est un gros plus car il pourra faire quelques contrôles des soucis les plus connus sur votre moteur et vous faire quelques recommandations ayant du sens pour fiabiliser votre véhicule.

Je sais par exemple que VAG Performance à Nice propose cette prestation dans son atelier.


Outils nécessaires pour remplacer votre pompe à eau sur VW GOLF 7 Gti et moteurs 2.0 TSI EA888.3

  • Jeu de cliquets
  • Clé dynamométrique
  • Jeu de douilles métriques
  • Jeu de douilles Torx
  • Jeu de clefs métriques
  • Set de crochets
  • Pince pour colliers de serrage à bande plate
  • Jeu de pinces
  • Clé dynamométrique
  • Extracteur d’injecteurs de carburant pour Audi/VW
  • Un bac de récupération pour le LDR

 


Pièces nécessaires au remplacement de la pompe à eau MK7 Volkswagen GTI :

Attention, contrôlez toujours votre référence par rapport à vos numéros PR! Il existe plusieurs versions pour la pompe et la version présentée dans la vidéo FCPEURO est une version US. Elle ne se monte donc pas sur nos moteurs TFSI français!

Prenez un kit complet avec

  • Pompe à eau 06L121111H
  • Boîtier de la pompe à eau 06L121012A
  • Thermostat
  • Capteur de température du liquide de refroidissement
  • Clip de retenue du capteur de température
  • Courroie d’entraînement de la pompe à eau 06K121605
  • Boulon à bride pour arbre d’équilibrage

Remarque importante : contrôlez toujours vos numéros PR sur l’ETKA !

Attention !

  • Ne réutilisez pas la vis de l’arbre d’équilibrage.
  • Veuillez suivre les spécifications du fabricant pour les couples de serrage des boulons.
  • La vis de l’arbre d’équilibrage a un filetage à gauche.


Vue d’ensemble : Pompe de liquide de refroidissement et régulateur de liquide de refroidissement : vue d’ensemble du montage

  • 1 – Ajutage de raccord
  • 2 – Joint torique
  • 3 – Tige de centrage
  • 4 – Vis
  • 5 – Joint
  • 6 – Pompe de liquide de refroidissement
  • q Sur une pompe de liquide de refroidissement neuve, retirer le capuchon.
  • 7 – Vis
  • 8 – Courroie crantée
  • 9 – Vis
  • 10 – Protection de courroie crantée
  • 11 – Vis Filet à gauche 10 Nm + serrage angulaire de 90°
  • 12 – Pignon d’entraînement de courroie crantée
  • 13 – Joint spi d’arbre d’équilibrage, côté admission
  • 14 – Arbre d’équilibrage
  • 15 – Joint
  • 16 – Vis
  • 17 – Ajutage de raccord
  • 18 – Ressort
  • 19 – Joint
  • 20 – Actionneur de régulation de température du moteur -N493-


Couple et ordre de serrage de l’actionneur de régulation de température du moteur -N493-

– Serrer les vis à 9 Nm dans l’ordre -1 à 5-.

Pompe de liquide de refroidissement – couple et ordre de serrage

– Serrer les vis de la pompe de liquide de refroidissement à 9 Nm dans l’ordre -1 à 4-.


Tutoriel étape par étape pour remplacer la pompe à eau

 

À moteur chaud, le système de refroidissement est sous pression. Risque de brûlure par les vapeurs et le liquide de refroidissement à très haute température.

Risque de brûlures de la peau et d’autres parties du corps.

  1. Porter des gants de protection.
  2. Porter des lunettes de protection.
  3. Faire chuter la pression : couvrir d’un chiffon le bouchon du vase d’expansion du liquide de refroidissement et l’ouvrir avec précaution.

Étape 1 : Enlever le bouchon du vase d’expansion du liquide de refroidissement

Commencez par retirer le couvercle du moteur et l’admission d’air. Sur cette voiture, il y a une prise d’air de rechange installée.

Cependant, la dépose de la boîte à air de série est très simple. Vous aurez besoin d’un tournevis à tête plate pour retirer les colliers de serrage et éventuellement d’un outil de piquage pour vous aider à retirer le connecteur électrique.

Étape 2 : Dépose du cache moteur et de l’admission

Commencez par enlever tout couvercle de moteur en plastique qui vous empêche d’accéder au moteur lui-même. Ceux-ci devraient se détacher sans problème.

Ensuite, vous voudrez retirer le système d’admission d’air. Sur la voiture présentée, il s’agit d’une admission de rechange, mais les étapes restent pour la plupart les mêmes. À l’aide d’une douille de 7 mm, retirez d’abord le collier de serrage de la prise d’air.

L’admission d’Aaron est équipée d’un boulon supplémentaire ainsi que d’un filtre à air secondaire que vous n’aurez pas si vous avez le système d’admission d’air d’origine.

Étape 3 : Enlever le conduit d’admission

Le conduit de refroidissement d’admission se trouve à l’avant de la voiture. Il est maintenu en place par 2 fixations T20 et 2 fixations T25.

Commencez par retirer les T20, une fois que vous avez fait cela, vous pouvez enlever le couvercle et accéder aux T25. Ensuite, il y a une conduite de liquide de refroidissement à retirer.

Étape 4 : Desserrer et retirer les conduites de carburant de la pompe à carburant à haute pression

Cette étape, vous allez vouloir relâcher la pression de la pompe à carburant à haute pression (HPFP).

Pour ce faire, desserrez lentement les 17 mm qui relient la conduite de carburant haute pression à celle-ci.

Pour cette étape, veillez à porter des lunettes de sécurité car vous ne voulez pas avoir de carburant sous pression dans les yeux. Un chiffon permet également d’empêcher tout carburant d’aller quelque part.

À l’aide d’une pince, tirez sur le collier de serrage du tuyau de carburant pour pouvoir retirer le tuyau du HPFP.

Étape 5 : Enlever le plateau ventral

Il est maintenant temps de passer sous la voiture pour retirer le bac à légumes en plastique. Nous disposons d’un ascenseur pour mieux vous montrer comment faire, mais vous pouvez tout aussi bien le faire sur des supports de crics. Il y a 7 attaches T25 qui maintiennent le ventre en place. Une fois que vous les avez retirées, vous pouvez utiliser un tournevis à tête plate pour faire sauter les deux dernières attaches qui le maintiendront en place.

Étape 6 : Enlever le tuyau de refroidissement

De retour sur le dessus du moteur, il est temps de retirer le tuyau de refroidissement. Celui-ci est maintenu en place par 2 fixations T30 et un collier de serrage.

Maintenant, sous le corps de papillon, vous devrez utiliser un pic à tuyau pour libérer la durite du radiateur. Une fois que vous l’aurez desserré, vous pourrez utiliser la pince à tuyau plat pour desserrer le collier de serrage.

Vaporiser une petite quantité de lubrifiant sur le tuyau peut aider à faire glisser le collier de serrage le long du tuyau lui-même.

Du liquide de refroidissement sortira de ces tuyaux, aussi vous voudrez peut-être avoir un bac de récupération sous la voiture et quelques chiffons à portée de main. Les conduites en plastique auxquelles ces tuyaux de refroidissement sont raccordés sont en plastique et peuvent être brisées si vous appliquez trop de force.

C’est pourquoi il faut être prudent lorsque vous retirez ces tuyaux.

Étape 7 : Débranchez les tuyaux et les connecteurs du boîtier papillon

Le tuyau relié au corps du papillon est maintenu par un collier de serrage juste sous le corps du papillon lui-même. Retirez ce collier à l’aide d’une douille de 7 mm.

Si vous retournez sous la voiture, vous aurez besoin de vos pics à tuyau à portée de main. Sous la voiture, commencez par libérer le faisceau de câbles. Cela permettra de le déclipser à l’aide d’un piqueur.

En utilisant à nouveau votre crochet, vous devez libérer le grand tuyau de refroidissement. Avec le pic, le collier qui le maintient en place se détachera facilement.

Une fois que le tuyau de refroidissement est libéré, vous devez également retirer le capteur MAP. Celui-ci est situé derrière le tuyau de refroidissement, donc là encore, la méthode la plus simple consiste à utiliser le crochet.

Toujours sous la voiture, vous devez retirer les 2 attaches T30 qui maintiennent en place le tuyau de corps du papillon des gaz. Vous trouverez l’un des T30 situés derrière le capteur MAP. Il peut être un peu difficile d’y accéder car il est difficile à voir.

La prochaine chose à enlever sous la voiture est le tuyau de refroidissement. Pour ce faire, vous devez retirer le collier de serrage qui le maintient en place à l’aide d’une douille de 7 mm.

Un cure-dent pour la durite du radiateur vous aidera à retirer la durite une fois de plus.

La dernière étape de ce processus consiste à retirer enfin l’ensemble du tuyau. Tout devrait être libre à ce stade, il suffit de le remuer et de le déplacer légèrement.

Étape 8 : Retirer le support du collecteur d’admission

Le support du collecteur d’admission est maintenu en place par 2 hexagones de 13 mm en haut, et un seul triple carré M10 en bas.

Une fois que vous les avez retirés, vous devez utiliser un tournevis à tête plate pour enlever le faisceau de câbles.

 

Étape 9 : Retirer le boîtier d’accélérateur

Il est enfin temps de retirer le corps de l’accélérateur lui-même. Il est maintenu en place par 4 T30 en aluminium. Comme il s’agit d’aluminium, assurez-vous que votre prise de courant est bien en place.

Vous ne devez en retirer aucun. Comme ceux-ci se trouvent derrière/en dessous du corps de l’accélérateur, Aaron nous montre un conseil utile dans la vidéo sur la façon d’utiliser une lampe de poche et un miroir pour localiser ces attaches.

Vous devrez tenir le corps de l’accélérateur lorsque vous retirerez le dernier T30, car il a tendance à tomber une fois la dernière fixation enlevée.

Étape 10 : Retirer les câbles du collecteur d’admission

Il existe de nombreux clips et connecteurs divers qui se connectent au collecteur d’admission lui-même. Vous devrez les retirer tous pour pouvoir retirer le collecteur. Il est utile d’utiliser un crochet pour enfoncer les clips lors de leur retrait.

Les clips avec les connecteurs gris, tels qu’ils sont présentés ci-dessous, doivent être utilisés un peu différemment. Il s’agit de clips de sécurité qui ne peuvent pas être retirés sans faire glisser la partie grise vers l’arrière.

Comme il est difficile d’expliquer exactement où se trouvent tous ces clips et connecteurs, il est utile de référencer la vidéo en haut de la page.

 

Étape 11 : Retirer le support du collecteur d’admission

Sous tous les câbles que vous venez d’enlever, il y a un support qui doit être retiré du collecteur. Ce support est maintenu en place par 2 T30.

Il y a un dernier connecteur fixé à ce support que vous voudrez retirer une fois qu’il sera détaché du collecteur. Il est plus facile de le retirer avec un crochet.

 

Étape 12 : Démonter le boîtier du filtre à huile

Une autre chose qui doit être enlevée pour retirer le collecteur d’admission est le boîtier du filtre à huile. Vous aurez besoin d’une douille de 32mmconçu spécifiquement pour le bouchon du filtre à huile.

Étape 13 : Débrancher les capteurs du collecteur d’admission

Il y a deux autres capteurs sur le collecteur qu’il faudra me retirer. L’un d’eux est un autre clip de sécurité avec la partie grise qui doit être retirée lors de la déconnexion.

Étape 14 : Enlever les fixations du collecteur d’admission

Vous avez finalement retiré tout ce qui doit être enlevé pour accéder aux vis du collecteur.

Il y a 2 vis de 10 mm et 8 vis T30 qui doivent sortir. Lorsque vous retirez ces vis, nous vous recommandons d’utiliser un outil de ramassage magnétique pour éviter qu’elles ne tombent dans les entrailles du moteur.

Étape 15 : Enlever la pompe à carburant à haute pression (HPFP)

Il y a un T30 qui maintient la HPFP au collecteur d’admission. Pour accéder à ce T30, vous devez d’abord retirer un T30 supplémentaire sur un support situé directement devant.

Ce T30 sur le support est captif, vous n’avez donc pas à vous soucier de sa chute.

 

Etape 16 : Retirer le collecteur d’admission

Vous pouvez enfin retirer le collecteur d’admission de la culasse.

À ce stade, vous devrez peut-être déconnecter la conduite de carburant haute pression au niveau de la rampe d’alimentation pour pouvoir retirer complètement le collecteur.

Vous pouvez vous éloigner de la voiture et le collecteur devrait se détacher immédiatement.

Une fois que vous avez enlevé le collecteur, vous devez le retourner et débrancher l’ensemble de la ligne de vide par en dessous. Je vous recommande de vous référer à la vidéo si vous avez des difficultés à retirer ces lignes.

Étape 17 : Enlever les conduites de refroidissement

Pour retirer les conduites de refroidissement, vous devez utiliser un crochet pour tirer les clips vers l’extérieur. Une fois les clips relâchés, vous pouvez agiter et tirer sur les conduites de liquide de refroidissement pour les retirer.

Vous devrez le faire pour les conduites de liquide de refroidissement supérieure et inférieure. Nous vous recommandons de placer un bac de récupération sous l’endroit où vous travaillez car il y aura du liquide de refroidissement à l’intérieur des lignes.

Étape 18 : Enlever le boîtier du couvercle de la ceinture et retirer la ceinture

Commencez par détacher le faisceau de câbles du couvercle du boîtier. Une fois que vous l’avez déclipsé, vous pouvez retirer les deux vis T30 qui maintiennent le boîtier en place.

Nous vous recommandons d’utiliser une vis T30 car l’espace disponible est restreint.

Une fois le couvercle retiré, vous pouvez retirer la courroie qui est entraînée par l’arbre d’équilibrage.

 

Étape 19 : Enlever l’ensemble pompe à eau et thermostat

Il est enfin temps de retirer la pompe à eau et le thermostat comme un seul et même ensemble. Il est maintenu en place par 5 T30.

Ceux-ci sont captifs, vous n’avez donc pas à vous soucier de leur chute dans votre compartiment moteur.

Les vis inférieures sont difficiles à atteindre, il est donc utile d’avoir un petit miroir et une lumière pour les repérer. Une fois ces derniers enlevés, vous pouvez agiter et tirer sur la pompe à eau jusqu’à ce qu’elle se libère. Un seul connecteur sera fixé en dessous et devra être retiré.

Il est utile d’utiliser un pic à outils pour dégager la languette de sécurité.

Étape 20 : Installer le nouveau boîtier du thermostat sur la pompe à eau

La pompe à eau et le boîtier du thermostat sont livrés en deux parties, vous devrez donc installer le nouveau boîtier du thermostat sur la pompe à eau.

Pour ce faire, il suffit d’aligner les chevilles et de le laisser en place. Ils sont fixés ensemble par 5 boulons T30.

Avant de passer à l’étape suivante, assurez-vous que le joint du thermostat n’est pas encore fixé au bloc moteur.

Étape 21 : Inverser les étapes 19-3 ci-dessus et réinstaller

Le processus de réinstallation est presque une inversion parfaite des étapes ci-dessus. Un des problèmes que vous pourriez rencontrer est de remettre la courroie sur l’arbre d’équilibrage. Pour ce faire, Aaron recommande de retourner le moteur à la main en utilisant un long cliquet et une douille de 24 mm tout en faisant marcher lentement la courroie. Si vous êtes bloqué, je vous recommande de vous référer à la vidéo ci-dessus pendant qu’Aaron vous accompagne tout au long du processus.

Étape 22 : Recharge du système de refroidissement

La dernière étape importante de ce travail consiste à remplir votre système de refroidissement. En général, il est difficile de purger l’air de votre système de refroidissement.

Cependant, Aaron utilise le nouveau kit de remplissage du système de refroidissement Uview Airlift II. Il s’agit d’un système de remplissage sous vide qui élimine tout l’air de votre système avant de le remplir de liquide de refroidissement.

Pour utiliser ce remplisseur de vide, vous le fixez à votre réservoir de liquide de refroidissement, vous branchez l’air du magasin et vous regardez la jauge bouger pendant qu’elle fait le vide.

Une fois le vide obtenu, vous ouvrez la vanne de la conduite de liquide de refroidissement que vous avez immergée dans votre seau de liquide de refroidissement. Il commencera immédiatement à remplir votre système. Une fois que la jauge indique “0”, vous savez qu’elle est complètement remplie.


MK7 Volkswagen Pompe à eau et boîtier de thermostat – Spécifications du couple de serrage :

  • Boîtier de thermostat T30s – 8Nm
  • Collecteur d’admission T30 et 10mms – 9Nm
  • Support de collecteur d’admission 13mm – 10Nm
  • Support de collecteur d’admission M10 triple carré – 20Nm
  • Corps de papillon T30s – 7Nm
  • Bouchon de filtre à huile de 32 mm – 2,5 Nm

Le travail était assez compliqué, mais il n’y a rien à rattraper comme pour les autres bricoleurs. Vous devriez être comme neuf avec une pompe à eau et un thermostat qui fonctionnent parfaitement.


Sources

  • FCP Euro pour les illustrations
    • informations sur la pompe : https://www.fcpeuro.com/products/audi-vw-water-pump-ina-06k121011
    • détails sur la procédure sur 2.0 TSI EA888.3 : https://blog.fcpeuro.com/how-to-replace-water-pump-thermostat-housing-mk7-vw-gti-beetle-jetta-macan
  • ETKA : pour les références des pièces
  • ELSAWIN : pour les couples de serrage et une partie des illustrations
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x