fbpx

Problèmes connus sur la boite de vitesses DSG 7 DQ200 VAG

0

Comme nous l’avons vu dans les précédents articles sur la boite DSG7 (DQ200 0AM), cette boite souffre d’une mauvaise réputation et on a pu constater que certaines d’entre elles ont bénéficié d’une rectification sous le manteau, directement en concession !

La boite DSG7 est en effet une boite de vitesses automatique à 7 rapports pour laquelle différents soucis ont été constatés comme une usure prématurée de la partie embrayage et également des soucis de comportement (vibrations, bruits, rétrogradages intempestifs …). Aussi, il a été rapporté que le réseau VAG (Audi, Seat, Skoda et Volkswagen) ont lancé en avril 2014 une action de rappel (dite d’entretien code 34F4).


RAPPEL pour les boites DSG 7 & S-TRONIC 7

Une simple recherche avec le code d’action de rappel permet de voir clairement qu’une action a été menée. C’est un véritable “RAPPEL pour les boites S-TRONIC 7 vitesses” visant à corriger les soucis potentiels sur les véhicules lors de leur passage en concession.

Les sites de l’Argus, d’Audi passion ou encore le Forum Golf 6 en font mention dans divers sujets.

Deux cas se présentent alors, une intervention a lieu :

  • Sans prévenir les clients, les concessionnaires remplacent l’huile et reprogramment la boîte.
  • En prévenant les clients, les concessionnaires remplacent l’huile et reprogramment la boîte.

L’intervention est effectuée lors d’un passage en concession, pour un service de vidange par exemple, et elle consiste à reprogrammer le calculateur de la boîte et à remplacer l’huile d’origine par une huile dont la viscosité est plus élevée.


Plus de détails sur les actions de rappel

Vous pouvez télécharger et consulter tous les détails de ces actions de rappel ci dessous :


A quoi sert cette nouvelle huile ?

L’utilisation de ce nouveau type d’huile semble être prévu afin d’éviter que, par réaction chimique, des dépôts conducteurs présents dans le calculateur de la boîte provoquent des courts-circuits et fassent sauter le fusible d’alimentation de la mécatronique. L’alimentation n’étant plus assurée, les embrayages s’ouvrent et le véhicule continue sur sa lancée.


Vais je être prévu par le réseau de cette action de rappel ?

Si vous êtes possesseur d’un véhicule doté de la DSG7, un détour par votre concessionnaire s’impose car le constructeur a choisi de ne pas informer préalablement ses clients par courrier ou téléphone.

Pour connaitre le type de boite DSG installé sur votre véhicule, vous pouvez vous référer à notre article sur les différents types de boite DSG du groupe VAG

Il a été rapporté que suite au rappel officiel lancé en Chine fin 2013, les quatre marques du groupe Volkswagen (Audi, Seat, Skoda et Volkswagen) rectifient la boîte à double embrayage DSG7 ou S tronic 7 sur les modèles produits de janvier 2008 à avril 2013. Mais uniquement lorsque le véhicule passe à l’atelier.

En effet, épinglé par les autorités chinoises en novembre 2013, le groupe Volkswagen se pliait à leurs exigences en rappelant massivement les versions DSG7 produites de janvier 2008 à avril 2013, tous modèles confondus.

Outre l’action d’entretien lancée en 2014, la boîte DSG7 rencontre pas mal de soucis notamment au niveau du double embrayage dans certains conditions d’utilisation.
En cause, la difficulté d’engager les vitesses, surtout en ville lorsque la boîte est fortement sollicitée. En revanche, point de rappel en France, le constructeur ayant estimé que ce défaut n’avait pas été observé en Europe. Pourtant, cette transmission à sept rapports qui équipe les véhicules à moteur transversal de 250 Nm maximum est loin d’être un modèle de fiabilité.


BOÎTE S TRONIC 7 RAPPORTS : les soucis rencontrés

On rapporte différents soucis sur cette boite dont des vibrations, broutements et à-coups ou encore différents dysfonctionnements, comportements hasardeux.

La boîte à double embrayage DSG affiche des faiblesses lors du passage 1re vers 2e (et vice-versa). C’est alors qu’un remplacement du kit double embrayage est nécessaire. Ce dernier a parfois été pris en charge, le groupe étudie les réclamations au cas par cas.

On rapporte également différents bruits lors du passage des rapports ainsi qu’un manque d’efficacité de ces passages. Afin d’augmenter l’efficacité de la boite, la quantité d’huile a été optimisée pour réduire la consommation. Les bruits sont moins amortis (pas de solution).

Concernant les bruits en provenance du compartiment moteur sont dus au palier de boîte de vitesses (valable jusqu’en novembre 2011) Pour ce soucis, un graissage des caoutchoucs du palier est nécessaire et sera effectué en concession.

Un des soucis les plus inquiétants lors du roulage reste le claquement sur chaussées déformées à cause des pignons fous du rapport pré-engagé qui entrent en vibration. On a alors l’impression que la boite dispose de pièce ou de pignons totalement libres. Une reprogrammation est alors nécessaire pour que les rapports soient passés plus rapidement sur routes déformées et minimisation des bruits


Casses ou usures prématurées :

  • Casse ou usure du volant moteur bi-masse : le changement du volant moteur bi-masse peut intervenir dès 60000 km sur les véhicules effectuant beaucoup de ville. Les symptômes sont un bruit métallique au ralenti ou à l’accélération
  • Usure rapide de l’embrayage : le changement de l’embrayage peut intervenir dès 50000 km sur les véhicules effectuant beaucoup de ville ou tractant des remorques. Les symptômes sont des à-coups et broutements importants à l’engagement des rapports et à l’accélération
  • Dysfonctionnement du Méchatronic : Les pannes de méchatronic peuvent intervenir à tout moment sur les boîtes fortement sollicités. Un Méchatronic défectueux rendra impossible le passage des vitesses.
  • Casses de boîte : Ce modèle est clairement le moins solide de toutes les boîtes DSG. Les risques augmentent fortement pour les boîtes accouplées à des moteurs préparés sans reprogrammation du méchatronic. Les casses les plus fréquentes portent sur les fourchette de marche arrière, les roulements ou encore les pignons.

Désagréments de conduite – bruits et vibrations :

  • Vibrations et bruits désagréables dans les hauts rapports à bas régime et lors du passage du 1e au 2e rapport
  • Passages de vitesses à trop faible régime : la boite passe les rapports à 1150 tours/minute en moyenne. Or, ce régime est trop faible et a pour conséquence de provoquer des désagréments de conduite tels que des vibrations ou des bruits sourds peu agréables.
  • Mauvaise Réponse de l’accélérateur (conséquence du défaut ci-dessus) : Le conducteur se retrouve dans les hauts rapports (7e) à trop basse vitesse et à un régime également trop faible s’il souhaite avoir le couple nécessaire pour ré-accélérer
  • Rétrogradages tardifs : La boite accepte de passer le rapport inférieur à celui enclenché à un régime moteur trop faible et ne permettant pas de bénéficier d’un frein moteur efficace.
  • Mode Sport peu agréable : passages de vitesse trop haut dans les tours et rétrogradages trop tôt occasionnant beaucoup de bruit et une consommation élevée. Ce mode se révèle peu adapté à une conduite urbaine ou périurbaine et est très souvent délaissé pour ces raisons
  • A-coups désagréable à très basse vitesse : Entre 5 et 15 km/h la boite reste en 2e et ne passe pas la 1e. Lorsque le conducteur remet les gaz, la boîte rétrograde en 1e et la voiture « bondit » vers l’avant.
  • Rétrogradages inutiles : la boite rétrograde souvent 2-3 rapports lors de faibles accélérations alors que très souvent un seul suffit pour être au régime moteur optimal et avoir le couple nécessaire à l’accélération

Pour aller plus loin sur la DSG7 / DQ200

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.